Traitement Anti-cellulite : lequel choisir ?

L’été approche et avec lui, l’éternel combat contre la cellulite.

Un combat perdu d’avance ?

Vous avez déjà tout essayé : crèmes anti-cellulite, sport, gommages, massages… au pire vous avez obtenu une irritation de la peau, au mieux une légère réduction de votre cellulite (tellement légère que vous êtes la seule à le constater…) Allez-vous déclarer forfait ou tester une nouvelle arme contre la cellulite ?

Avant toute chose, petit rappel biologique

Appelée plus couramment « peau d’orange », la cellulite est une accumulation de graisse sous la peau. Son nom scientifique est PEFS (Panniculopathie Oedémato-Fibro-Sclérotique).

Mince ou pulpeuse, toutes les femmes sont logées à la même enseigne. Seuls les hommes sont épargnés par ce fléau cutané, ces derniers ont une répartition des graisses différente de celles des femmes. La cellulite est génétique et hormonale. Ouf ! Je suis normale !

On retrouve la cellulite à l’intérieur des genoux, au niveau des fesses et des cuisses, zone où tous nos efforts se concentrent pour la faire disparaître, ou du moins essayer d’arriver à la faire diminuer…

Quel type de cellulite ?

Il existe 3 types de cellulite : adipeuse, aqueuse et fibreuse.

Cellulite Adipeuse : ce type de cellulite est dû à un excès de graisses localisées. Elle est donc souvent liée à un surpoids occasionné par une mauvaise hygiène de vie, avec des apports caloriques excessifs ou de mauvaise qualité (trop de graisses et de sucres) et à un manque d’activité physique.

Cellulite Aqueuse : ce type de cellulite est causé par un défaut du drainage lymphatique, comme par exemple une mauvaise circulation du sang.

Cellulite fibreuse : il s’agit d’une cellulite accumulée au fil des années et non-traitée. On la rencontre donc très rarement avant l’âge de 50 ans. Elle est souvent dure au toucher et douloureuse.

Quel type de traitement ?

Parmi les différentes thérapeutiques existantes, le Centre Laser du Nouveau Siècle vous propose :

La Triactive Plus de Deka associant :

-          un laser et un massage permettant de dynamiser la circulation lymphatique et de diminuer la composante aqueuse de la cellulite

-          des ultrasons permettant de fluidifier la membrane des cellules graisseuses afin de favoriser le déstockage et diminuer la composante adipeuse pour obtenir un amincissement localisé.

-          la radiofréquence permettant de chauffer le derme et d’activer la fabrication du collagène pour obtenir un lissage de la peau et gommer l’effet peau d’orange.

La Mésothérapie qui consiste en une injection d’un cocktail drainant et lipolytique au sein du tissu graisseux, favorisant la diminution de taille des cellules graisseuses

La Carboxythérapie, qui est également une pratique d’injection, mais cette fois-ci de C02 sous cutané, activant la circulation, le drainage, la lipolyse et la fabrication du collagène.

Ces 3 techniques peuvent parfois être associées en fonction du diagnostic.

Et si j’essayais la médecine esthétique pour en finir ?

Selon le type de cellulite, vous l’aurez compris, différents types de traitement existent, afin d’agir sur les différentes composantes à l’origine de celle-ci.

Chacune nécessite une phase d’attaque de 10 à 15 séances au rythme d’une séance par semaine afin d’obtenir des résultats visibles ainsi qu’un entretien mensuel conseillé.

Le traitement de la cellulite peut s’associer également un rééquibrage alimentaire avec parfois une prescription de compléments alimentaires micro nutritionnels, une activité sportive et une hydratation suffisante.

Seul un médecin esthétique saura réaliser le bon diagnostic et ainsi préconiser le bon traitement pour éradiquer votre cellulite. Pour commencer, une consultation est nécessaire. Ça tombe bien, au Centre Laser du Nouveau Siècle de Lille, la première consultation est gratuite !

 

 

> Réagir