Epilation laser : un acte médical

L’ Epilation laser est un acte qui se démocratise cependant il reste encore des flous sur son efficacité réelle, ses risques et les praticiens habilités à l’effectuer. Le Centre Laser du Nouveau Siècle vous dit donc tout sur cet acte médical.

L’ epilation laser se différencie de l’ épilation par lumière pulsée ou lampe flash bien que fonctionnant au départ sur le même principe (absorption de la lumière par la mélanine le pigment qui colore le poil, afin de le bruler définitivement), par sa supériorité en terme de résultats définitifs et sa plus grande sécurité d’application.

Les lasers et les lampes flash : un équipement réservé aux médecins

Tout acte d’épilation non réalisé à la pince ou à la cire est, aux yeux de la loi, un acte médical dont la réalisation doit être faite par le médecin ou sous sa responsabilité. Donc, et par conséquence, l’utilisation des lasers et des lampes flash sont réservées aux titulaires du diplôme de médecin. Les lasers médicaux ne peuvent, de plus, être vendus qu’à des médecins. On parle de lasers CLASSE IV.

Les lampes flash ou lumière pulsée :

Les lampes flash sont moins bien réglementées que les lasers médicaux alors que leurs effets sont moins bien connus sur le long terme. Certains centres d’esthétiques utilisent des lampes flash en violation de la loi.

Il n’y a pas à proprement parler de spécialité médicale de médecine des lasers. Cependant, il existe deux diplômes formant les professionnels de santé à la manipulation de ce type d’équipement spécifique. L’obtention de ces diplômes n’est pas obligatoire pour utiliser un laser, mais c’est très fortement recommandé. (Diplôme Interuniversitaire des Lasers Médicaux de Lille et DU des Lasers de Poitiers)
Au Centre Laser du Nouveau Siècle nos médecins sont tous titulaires de ce diplôme.

Les différents types de médecins laséristes

Il existe plusieurs types de médecins laséristes. Il peut s’agir de dermatologues ,de médecins généralistes ,angiologues ayant passé un diplôme qualifiant en laser et de médecins esthétiques spécialisés et qualifiés en lasers médicaux esthétiques.

Le médecin lasériste pratique des actes médicaux, aussi, ceux-ci sont soumis aux mêmes règles que les actes classiques : secret professionnel absolu, devoir de conseil, devoir de prudence.
En tant que médecin à activité esthétique, le professionnel est aussi tenu de faire des devis, de rédiger par écrit une feuille d’information et de vous laisse une période de réflexion où vous pouvez poser des questions. Cette période de réflexion est de 15 jours. Elle peut être réduite à 7 jours si le patient le souhaite.

Tous les traitements laser restent sous la dépendance et sous la responsabilité du médecin. C’est lui qui examine la peau, fixe les paramètres du traitement et la conduite du programme d’ epilation laser .

Cet article vous a t’ il intéressé ? Venez réagir sur le sujet !

> Réagir